Salon automobile de Shanghai 2021 : une bouffée d’oxygène

Le salon automobile de Shanghai vient d’ouvrir ses portes, offrant ainsi une bouffée d’oxygène au monde de l’auto. D’ailleurs, les constructeurs et les fournisseurs ne le boudent pas : jusqu’au 28 avril prochain, ils seront nombreux à présenter leurs nouveaux modèles, ainsi que des produits et solutions intelligentes. 

Salon automobile de Shanghai 2021

Durée de lecture estimée : 4 minutes

Alors que le reste du monde continue à batailler contre la crise du coronavirus, le marché automobile chinois s’est rétabli depuis longtemps. Selon les estimations des experts de l’industrie chinoise, le premier marché automobile mondial connaîtra une croissance d’au moins 6 % cette année. Quant à la progression sur le segment des véhicules électriques, elle pourrait atteindre 70 %.

Un salon automobile de Shanghai « électrique »

Le Salon automobile de Shanghai se concentre sur les principales tendances de l’industrie automobile comme l’électromobilité, la connectivité, la conduite autonome et les nouveaux concepts de mobilité. Les changements que connaît actuellement l’industrie automobile avaient déjà été mis en évidence lors de l’édition précédente, en 2019. Cette année encore, la mutation irrémédiable vers le tout électrique se poursuit. « La plupart des nouveaux arrivants chinois mettent tous leurs efforts dans les voitures électriques. Les constructeurs et les fournisseurs traditionnels adaptent également leur portefeuille à la mobilité électrique et à la conduite autonome. Même les voitures de sport sont désormais équipées de systèmes de propulsion alternatifs et de formats hybrides », observe Peter Bergleiter, le Directeur du Salon.

La Chine, terre promise

En tant que plus grand marché automobile au monde, la Chine offre un grand potentiel, en particulier pour les constructeurs européens. C’est pourquoi tous les grands fabricants européens se sont rendus dans la capitale économique chinoise pour présenter leurs innovations « produits », principalement axées sur l’électromobilité et la numérisation. Par ailleurs, les voitures étant de plus en plus numérisées, les sociétés Internet et de communication sont aussi de plus en plus présentes au salon de Shanghai. Le marché automobile chinois a déjà plus que doublé au cours de cette décennie, passant de 11,3 millions de voitures en 2010 à 23,3 millions de voitures en 2018. La part des voitures électriques sur ce marché est donc actuellement d’environ 4,5%. 

Les Français au salon automobile de Shanghai

Les Français n’ont pas fait l’impasse et sont de la partie. Outre l’équipementier Valeo, on retrouve les marques du groupe Stellantis au salon de Shanghai 2021, et c’est Citroën qui se met le plus en avant avec sa C5 X. L’auto est fabriquée en Chine et adopte même une appellation spécifique : Citroën Versailles C5 X. 

Le bZ4X de Toyota

On dirait un nom de code, mais c’est bien le nom de baptême du premier modèle électrique de Toyota imaginé sur une base dédiée. bZ, ce sont les initiales  de Beyond Zero, c’est-à-dire en-dessous de zéro.Ce SUV branché a été mis au point avec Subaru, qui aura ainsi sa variante, à la manière du duo GR86/BRZ. Il repose sur une nouvelle plate-forme pensée pour l’électrique, la e-TNGA. Comme la MEB de Volkswagen, elle permet de pousser les roues dans les coins et de proposer un grand empattement. Dans le bZ4X, Toyota promet ainsi un espace aux jambes à l’arrière digne d’une grande routière. 

Le GLB électrique de Mercedes

Mercedes enchaîne les nouveaux modèles électriques. Quelques jours après le nouveau fleuron EQS, le constructeur allemand dévoile l’EQB au salon automobile de Shanghai 2021, un GLB électrique qui pourra embarquer sept personnes.

L’ID.6 de Volkswagen au salon de Shanghai

Deux versions du SUV familial 100% électrique sont disponibles sont désormais : l’ID.6 CROZZ fabriqué dans le nord de la Chine et l’ID.6 X construit dans le sud du pays. Comme l’EQB de Mercedes, ce modèle polyvalent peut proposer jusqu’à sept places. Avec l’ID.6, Volkswagen entend devenir la marque de mobilité durable la plus recherchée en Chine.

Audi A6 e-tron

L’A6 e-tron Concept préfigure l’arrivée d’une nouvelle berline électrique de luxe chez Audi à côté de la récente e-tron GT. Une concurrente crédible à la star, la Tesla Model S ? Audi profitera du Salon automobile de Shanghai pour présenter également l’A7L, une déclinaison tricorps de l’A7 réservée à la Chine, marché encore attaché aux berlines traditionnelles. 

Maserati Levante Hybrid

A l’occasion du salon automobile de Shanghai, Maserati présente, en compagnie de David Beckham, son nouvel ambassadeur, le Levante Hybrid, un SUV animé par un quatre cylindres fort de 330 chevaux, complété par une micro-hybridation 48V.

MG Cyberster

Ce salon chinois, c’est aussi l’occasion de découvrir des modèles locaux, dont quelques exemplaires pourraient bien débouler sur nos routes. C’est le cas du MG Cyberster, un concept de roadster qui pourrait être prêt en 2024. Une belle façon de fêter le Centenaire de Morris Garage.

Prochain rendez-vous au salon de Munich en septembre 2021.